Comment les magasins vous poussent pendant les soldes

C’est parti depuis vendredi ! Jusqu’au 16  février, la période des soldes permet aux magasins de vous proposer des rabais souvent intéressants. Mais des stratèges de plus en plus imaginatifs inventent des moyens de pousser encore davantage à l’achat. Revue de détail des techniques des commerçants.

Pour attirer les clients, encore faut-il que les boutiques soient ouvertes. La réglementation actuelle autorise l’ouverture des commerces (hors zone touristique exceptionnelle) 5 dimanches par an, donc ceux-ci concentrent souvent ces autorisations sur les dimanches qui tombent en période de soldes. En revanche, l’e-commerce qui se développe de façon exponentielle depuis le début des années 2000 ne s’embarasse pas de ce genre de soucis administratifs, les jours de fermeture des commerces physiques représentent même une opportunité pour les sites web marchands!

Des offres de plus en plus attractives

La première priorité pour les commerces pour inciter à l’achat est de permettre au client potentiel de rester le plus longtemps possible en magasin. Plusieurs initiatives sont apparues pour lui apporter du confort et de la facilité : augmentation du personnel,  disposition des produits plus attractive, crèche ou séances de cinéma pour occuper les enfants…

En plus des rabais classiques (de -20% jusqu’à … -90%), on n’est plus étonné aujourd’hui de recevoir quelques semaines avant le jour J des bons cadeaux ou cartes de réduction. De quoi donner envie d’en profiter!

Des stratégies marketing très classiques…

Jouer sur l’affichage, proposer la livraison gratuite, alerter ses clients potentiels par des SMS ou des campagnes de mails, prévoir des programmes de fidélisation… Tout est bon pour tirer la couverture à soi. Mais dans cette période où la concurrence entre magasins est plus vive que jamais, se différencier devient de plus en plus ardu. Certains commerces n’hésitent pas pour se démarquer à faire le plus de buzz possible.

… et d’autres bien plus originales !

Ne soyez pas étonnés si on vous invite à vous présenter en petite tenue pour faire vos achats, certains vous le demandent déjà! L’idée pour les candidats : vous aurez le droit de sortir rhabillé aux couleurs de la marque! Aux Galaries Lafayette, possibilité a été donnée cette année à quelques privilégiés de dormir sur place la veille du lancement des soldes.

Quand le neuromarketing s’invite

Enfin, certains commerçants n’hésitent plus à jouer avec notre cerveau pour provoquer une impulsion d’achats : ils usent de techniques de neuromarketing jusqu’ici souvent ignorées. Parmi celles-ci, proposer un article supplémentaire gratuit, fabriquer la vitrine avec uniquement des prix alléchants voire trompeurs, jouer sur la « magie » du chiffre 9… Des expériences ont montré que le chiffre 9 attire l’attention, au point qu’un article au prix de 29€ peut sembler moins cher que le même étiqueté à 24€ !

Tout cet attirail de marketing promotionnel ne suffit pas à compenser le recul du pouvoir d’achat du consommateur : en dépit des rabais attractifs, l’affluence est restée calme le jour de l’ouverture. Les commerces ont six semaines pour rattraper la pente, six semaines qui pour beaucoup d’entre eux sont cruciales pour le chiffre d’affaires annuel.

Spéciale réduction »

Culottes minceur Zéro Défaut
Culottes minceur Zéro Défaut
Polo pour homme Lotto
Polo pour homme Lotto
Coque clignotante iPhone6/6+/7/7+
Coque clignotante iPhone6/6+/7/7+
Batterie secours smartphone/câble
Batterie secours smartphone/câble
Box Multimédia – MXQ Pro 4K
Box Multimédia – MXQ Pro 4K
Montre cristaux swarovski Antoine
Montre cristaux swarovski Antoine